Research at the Department of French

The research conducted at the Department focuses on the use of modern language in different contexts.

    Our research topics include

    • linguistic interaction and discourse
    • digital communication
    • foreign language learning and teaching
    • the cognitive and textgenetic processes of writing and translation
    • the use of language and translation technology
    • translator education
    • French-speaking literature and culture

    Research projects

    The DIGILANG project / LOG corpus

    The LOG corpus is one of the subprojects of the Digilang project. The LOG corpus focuses on the cognitive processes of writing and translation, based on a corpus of log files. The aim of the project is to analyse how and through what type of process a written or a translated text emerges: for instance, the order that the different parts of a text are created in or how a computer-generated translation is edited.

    The LOG corpus has been collected using two kinds of computer programs that are based on different research fields and theoretical approaches: the study of cognitive processes (e.g., ScriptLog, Translog, InputLog) and the analysis of textual genetics (GenoGraphiX).

    The corpus can be annotated in the same way as other Digilang corpora, but our way of using visualisations with the material allows us to illustrate the obtained information in a more comprehensive manner. This method of visualisation can also be applied in the description of other materials.

    Furthermore, to support the information obtained from log files, verbalisations (thinking aloud, stimulated recall) and/or eye-tracking methods can also be used (future collaboration with Turku Research HuB). 

    Research group: Christophe Leblay, Maarit Mutta, Leena Salmi and Maarit Koponen

     

    Research on linguistic fluency and writing

    Fluency is a multifaceted phenomenon that can be associated with various contexts of language use. In this research group, the focus is on fluency in language learning and use, for instance in different learning and teaching environments as well as in multimodal interactions. From the perspective of writing studies, our research on fluency focuses on the relationship between process and product, on the emergence of writing profiles and on the role that metalinguistic knowledge plays in the study of the phenomenon. Furthermore, we also study fluency from the perspective of reception, to explore how it can be associated with the listening process, from the act of decoding speech to understanding spoken utterances. Our research on fluency is closely related to the Fluency and Disfluency Features in L2 Speech (FDF2) project. 

    Tutkimusryhmä: Maarit Mutta, Outi Veivo, Pekka Lintunen, Pauliina Peltonen, Sanna Olkkonen ja Magdalena Szyszka

     

    The TERs research group, ITEM/CNRS-ENS

    The background of the TERs research group is in textual genetics. At ITEM (Institut des Textes et Manuscrits Modernes), Christophe Leblay serves as the head of a research group devoted to the chronological dimension of writing and its representations. The data that documents how students learn to write is interesting for researchers in relation to temporal visualisations of writing and what they could offer for the learning and teaching of writing in different educational contexts (school, university, working life). The research group’s methodological work combines textual genetics and mathematical graph theories. These methods offer precise visualisation tools for the study of text writing and text processing. They are very different from the traditional visualisation techniques used in spatio-temporal analysis. 

    Research group: Christophe Leblay (University of Turku), Gilles Caporossi (HEC & GERAD, Canada), Denis (Foucambert UQÀM, Canada), Claire Doquet (University of Paris 3), Fanny Rinck (University of Grenoble), Nathalie (Matheu University of Montpellier 3, Post-doc), Hélène-Sarah Bécotte (doctoral candidate)

     

    Programme Visualization: Genographix

    The development of the GenoGraphiX program in collaboration with G. Caporossi. Soon to be available online. 

    Partners: Christophe Leblay (University of Turku, Finland) and Gilles Caporossi (HEC Montréal, Canada)

     

    Semantics of Verbal Interaction – Sémantique de l'interaction verbale (SIV)

    The aim of this research project is to compare two speech acts – REMERCIER (to thank) and REPROCHER (to reproach) – and how they are conceptualised and realised in 13 different languages: French of France, American English, Spanish (of Spain), Mexican Spanish, German, Romanian, Finnish, Ukrainian, Chinese, Japanese, Arabic and the Tswana language (Botswana). The research will be executed within the theoretical framework of the Semantics of Argumentative Possibilities, developed by Professor Emerita Olga Galatanu.

    Principal investigator: Olga Galatanu (Université de Nantes, France). Researchers: Adelhadi Bellachhab (Université de Nantes), Ana-Maria Cozma (University of Turku), Sophie Anquetil (Université de Limoges) et al.

    New discourses and counter-discourses in social media during the French presidential election of 2017

    The objective of this research project (2017–2019) is to study news published on (professional) media channels and comments on social media during the French presidential election of 2017. The data consist of news, their parodies, and tweets on social media.  The project aims to answer the following questions:

    1. What kinds of topics and phenomena do different media channels turn into news and commentary and how are they (re)presented?
    2. What type of “news” are news parodies? 
    3. How was the campaign commented on in social media?   

    This research project utilises mixed methods. The data was collected during the 2017 election from online newspapers and social media.  

    Research group: Marjut Johansson, Ana-Maria Cozma, Milla Luodonpää-Manni and Leena Salmi, with MA students Janita Käyhkö, Kim Lehtonen and Mikko Kukkonen

     

    La recherche au sein du département de français

    L’Université de Turku se concentre principalement sur l’utilisation de la langue dans différents contextes. Ainsi, les principaux axes de recherche sont :
    ● l’interaction et le discours
    ● la communication numérique
    ● l’enseignement et l’apprentissage d’une langue étrangère
    ● les processus d’écriture et de traduction
    ● les technologies du langage et de la traduction, la formation en traduction
    ● la culture et la littérature francophones

    Projet Digilang / corpus LOG

    Le corpus LOG est un sous-projet du projet Digilang. Les choix méthodologiques posent la génétique textuelle et la psychologie cognitive comme disciplines de référence ; celles-ci prennent en compte prioritairement une description des phénomènes intrinsèques de scripturalité, bien avant de s’intéresser au seul produit final. Les concepts clés de la génétique textuelle (successivité, linéarité) et de la psychologie cognitive sont réactualisés et transférables à de nouveaux avant-textes numériques, hétérogènes (collaboratifs, polygraphiques) et professionnels, collectés en contextes tant monolingue (rédaction) que plurilingue (traduction).
    L’idée est d’associer cet appareil conceptuel à un outil d’enregistrement (GGX) développé à partir de la théorie mathématique des graphes (ou théorie des réseaux). Cet outil, à la différence des programmes de type SIG (Système d’Information Géographique), propose une mise en images dynamique des écritures-réécritures.
    A partir d’un corpus de rédactions et de traductions (post-éditées), il s’agit, dans un premier temps, d’enregistrer, d’une manière exhaustive, ce qui est produit sur un écran, à l’aide d’un clavier, pour pouvoir suivre, en le visualisant, le pas-à-pas énonciatif et cognitif des transformations successives et produire des mesures (comme celle de proximité).
    L’utilisation des formes et des couleurs, proposées par la théorie des graphes, souligne, dans un second temps, les liens étroits entre la rédaction et la traduction (professionnelles), en mettant en évidence des patterns visuels.
    Participant.e.s : Christophe Leblay (responsable), Maarit Mutta, Leena Salmi et Maarit Koponen. Assistantes de recherche: Anna Salmela et Marianne Kaltiokumpu-Blomgrén

    Fluidité linguistique et écriture

    La fluidité est un phénomène multiforme, qui se manifeste dans différents contextes langagiers. Le projet se concentre sur la fluidité de l’apprentissage et de l’usage de la langue, par exemple, du point de vue de l’enseignement et de l’apprentissage, mais aussi de celui de l’interaction multimodale. L’étude de la fluidité se concentre sur le lien entre le processus d’écriture et la production écrite en langue étrangère, ainsi que sur la formation des profils d’écriture et l'exploitation de l’information métalinguistique pendant l'étude du phénomène. En outre, cette équipe de recherche examine la fluidité sous l’angle de la réception en évaluant la manière dont le concept de fluidité peut être combiné avec l’écoute et la compréhension de la langue étrangère. Ce projet sur la fluidité est étroitement lié au projet Fluency and Disfluency Features in L2 Speech (FDF2).
    Participant.e.s: Maarit Mutta, Outi Veivo, Pekka Lintunen, Pauliina Peltonen, Sanna Olkkonen et Magdalena Szyszka

    Équipe de recherche TERs, ITEM/CNRS-ENS

    (http://www.item.ens.fr/linguistique/)
    Au sein de l’ITEM (Institut des Textes et Manuscrits Modernes), cette équipe concentre son travail sur l’écriture enregistrée (dite en temps réel), en s’interrogeant sur ses représentations possibles et se propose d’en visualiser la dimension temporelle. Il s’agit de combiner les méthodes de la génétique textuelle et de celle de la théorie mathématique des graphes et de produire de nouveaux outils de visualisation qui se distinguent nettement des outils traditionnels de représentation produits par les SIG (Système d’Information Géographique).
    Participant.e.s : Christophe Leblay (responsable), Université de Turku ; Gilles Caporossi, HEC & GERAD, Canada ; Denis Foucambert, UQÀM, Canada ; Claire Doquet, Université de Paris 3 ; Fanny Rinck, Université de Grenoble ; Nathalie Matheu, Université de Montpellier 3 (Post-doc) ; Hélène-Sarah Bécotte (doctorante)
     

    Programme de visualisation Genographix

    Développement du programme GenoGraphiX (enregistrement des processus scripturaux).
    Participant.e.s : Christophe Leblay, Université de Turku, Finlande et Gilles Caporossi, HEC Montréal, Canada

    Sémantique de l’interaction verbale – SIV

    L’objectif de ce projet est de comparer la conceptualisation et la réalisation linguistique des actes de langage REMERCIER et REPROCHER dans 13 langues : français de France, anglais américain, espagnol d’Espagne et espagnol du Mexique, allemand, roumain, finnois, ukrainien, chinois, vietnamien, japonais, arabe, tswana. L'étude est réalisée dans le cadre de la Sémantique des possibles argumentatifs développée par Olga Galatanu.
    Responsable du projet : Olga Galatanu, Université de Nantes, France. Participant.e.s : Adelhadi Bellachhab, Université de Nantes ; Ana-Maria Cozma, Université de Turku ; Sophie Anquetil, Université de Limoges ; et al.

     

    Discours d’actualités et contre-discours des médias sociaux de l’élection présidentielle française de 2017

    Ce projet (2017–2019) se concentre sur les discours médiatiques et les commentaires postés sur les médias sociaux au moment de l’élection présidentielle française. La recherche porte sur les contenus informationnels des médias d’actualité, les actualités parodiées et les commentaires des médias sociaux. Le projet s'intéresse aux questions suivantes :
    1) Quel genre de sujets et de phénomènes les différents médias soulèvent-ils et comment sont-ils traités ?
    2) Comment les réseaux sociaux parodiques présentent-ils l'information ?
    3) De quelle façon la campagne présidentielle est-elle commentée sur les médias sociaux en France ?
    L'étude s'appuie sur des méthodes mixtes. Le corpus est constitué de journaux et des médias sociaux récoltés au cours de l’année 2017. Il s’agit d'articles ou de commentaires traitant de l’élection ou des candidats.
    Participant.e.s : Marjut Johansson, Ana-Maria Cozma, Milla Luodonpää-Manni et Leena Salmi ainsi que les étudiant.e.s, Janita Käyhkö, Kim Lehtonen et Mikko Kukkonen.

     

    Recent publications

    Cadeau 3 - Harjoituskirja (2019)

    Heidi Kaaresalo, Christophe Leblay, Maria Pälviranta
    (D5 Text book, professional manual or guide or a dictionary)